Comment augmenter le taux d’occupation de votre hôtel

  Publié dans Distribution hôtelière

Hotel Increasing Occupancy

Pour améliorer le taux d’occupation de votre hôtel, plusieurs facteurs sont à prendre en compte. Par exemple, vous devez savoir comment calculer votre taux d’occupation actuel, si vos tarifs actuels sont optimisés et si vous devez porter vos efforts sur des périodes précises.

Si le taux d’occupation de votre hôtel est très bon le week-end mais faible en semaine, ou si la basse saison est vraiment difficile pour votre hôtel, cela vaut la peine de se pencher sur la question. Il existe en effet peut-être une solution pour remédier à cette situation.

Il est toujours bon de suivre la concurrence, mais les informations sont parfois difficiles à voire ou impossibles à trouver. Cependant, d’autres stratégies pourront contribuer à améliorer le taux d’occupation de votre hôtel.

Qu’est-ce que le taux d’occupation d’un hôtel ?

Le taux d’occupation de votre hôtel s’appuie sur le nombre de chambres réservées. Ce chiffre peut s’exprimer en jour, en semaine, en mois ou sur de plus longues périodes encore. Le taux variera en fonction de la durée de la période étudiée.

Par exemple, le taux d’occupation moyen de votre hôtel peut être de près de 100 % le samedi soir mais ne pas dépasser 30 % le mardi.

L’étude de votre taux d’occupation peut vous apporter de précieuses informations sur votre hôtel. S’il n’est pas aussi élevé que vous le souhaiteriez, il vous faut peut-être agir.

Mieux comprendre votre taux d’occupation

Considérez le taux d’occupation de votre hôtel comme le pourcentage des chambres réservées pour une nuit. Quand de nombreuses chambres sont réservées, votre taux d’occupation est élevé. À l’inverse, de nombreuses chambres inoccupées entraînent un faible taux d’occupation. Ce n’est pas toujours mauvais signe et c’est un phénomène qui touche presque tous les hôtels à un moment ou un autre, mais votre objectif est d’atteindre le taux d’occupation le plus élevé possible, le plus souvent possible.

Full occupancy

Comment calculer le taux d’occupation de votre hôtel ?

Pour calculer le taux d’occupation de votre hôtel, vous devez connaître votre nombre total de chambres et le nombre de chambres réservées. Si vous disposez de 100 chambres et 30 d’entre elles sont réservées, votre taux d’occupation est de 30 %. Ces chiffres ronds sont simples à calculer, mais vous disposez peut-être plutôt de 118 chambres, ou 353. Il existe alors une formule de calcul du taux d’occupation toute simple.

Divisez le nombre de chambres qusont réservées par le nombre total de chambres de votre hôtel.

Click to tweet

Calcul d’un taux d’occupation

Pour calculer le taux d’occupation moyen de votre hôtel, vous divisez simplement le nombre de chambres qui sont réservées par le nombre total de chambres de votre hôtel.

Si vous disposez de 353 chambres au total et 212 d’entre elles sont réservées, votre taux d’occupation est de 60 %.

Vous obtenez ainsi un bon indice du taux d’occupation de chaque nuit, qui vous permet d’identifier les jours de la semaine et les saisons où votre hôtel génère les meilleures performances et les périodes sur lesquelles vous devez agir.

Vous pouvez aussi calculer le taux d’occupation sur plusieurs nuits d’affilée si vous souhaitez obtenir une moyenne sur une semaine, un mois ou plus encore. Pour cela, déterminez le nombre total de chambres dont vous disposez et le nombre de chambres réservées chaque nuit.

Pour obtenir le taux moyen sur la semaine, il vous faut additionner le nombre de chambres réservées chaque nuit, diviser le chiffre obtenu par 7 jours, puis diviser le résultat par le nombre total de chambres dont vous disposez.

Couple enjoying hotel room

Qu’est-ce qu’un bon taux d’occupation pour un hôtel ?

Ce qui peut être considéré comme un bon taux d’occupation varie selon :

  • le type d’hôtel ;
  • l’emplacement ;
  • l’expérience des clients.

En règle générale, vous pouvez considérer que plus votre taux est élevé, mieux c’est pour votre établissement. Vous préférez remplir toutes vos chambres, chaque soir, toute l’année. Mais cette attente n’est pas réaliste. Vous risquez d’avoir des chambres inoccupées à certains moments, le plus souvent en semaine.

À certaines périodes de l’année, l’activité peut également être ralentie et votre taux d’occupation pourra alors décevoir vos attentes. Par exemple, si votre hôtel se trouve dans une station de ski, vous risquez d’avoir un taux de fréquentation plus faible les mois d’été. À l’inverse, un hôtel en bord de plage sera moins fréquenté en hiver.

La comparaison peut avoir du bon

En comparant votre hôtel avec ceux de la concurrence, vous disposez d’un bon indicateur de la compétitivité de votre taux d’occupation. Un nouvel hôtel parfaitement situé aura souvent un taux d’occupation supérieur, mais uniquement si les tarifs sont justes et les clients bien traités.

De très nombreux facteurs peuvent affecter le taux d’occupation des hôtels. Le prix et l’emplacement sont de loin les deux facteurs les plus importants, mais ils ne sont pas les seuls. Les facteurs suivants jouent également un rôle :

  • l’expérience des clients ;
  • la propreté des chambres ;
  • la qualité et la disponibilité des équipements.

Astuces pour améliorer le taux d’occupation de votre hôtel 

Heureusement, pour tous les hôtels aux prises avec des difficultés ou souhaitant simplement améliorer leur taux d’occupation et remplir les chambres inoccupées, de nombreuses astuces existent pour améliorer le taux d’occupation d’un hôtel. La propreté, le prix et l’expérience des clients sont des facteurs importants, mais vous pouvez agir sur davantage de points encore.

Envisagez les idées suivantes pour améliorer le taux d’occupation actuel de votre hôtel.

1 – Créez des offres et promotions

Quand un hôtel a une offre plus riche que celle de la concurrence, son taux d’occupation s’envole. C’est une bonne chose et c’est ce que vous voulez pour votre hôtel. Cependant, vous devez bien réfléchir aux offres et promotions que vous souhaitez mettre en place.

Si votre taux d’occupation augmente mais que vos tarifs sont tellement bas que vos clients ne génèrent aucun revenu pour votre hôtel, ce taux ne veut rien dire. Votre hôtel peut afficher complet chaque soir avec des tarifs suffisamment bas, mais vous ferez une mauvaise affaire sur le plan financier.

Pensez plus à proposer des offres et promotions intéressantes qui aident les clients à faire des économies sans mettre en péril la santé financière de votre hôtel.

 2 – Ciblez les bons marchés

Si vos concurrents possèdent un meilleur taux d’occupation, c’est peut-être parce que vos initiatives marketing ne ciblent pas le bon public.

Vous devez vous vous assurer que votre hôtel s’adresse aux personnes les plus susceptibles d’y séjourner. Il peut s’agir de voyageurs d’affaires, de jeunes couples avec enfants ou de tout autre type de groupe spécifique.

Savoir identifier votre marché cible est crucial et en portant vos efforts marketing et promotionnels sur ce marché, vous contribuerez à améliorer votre taux d’occupation.

3 – Tirez parti des événements locaux

Si des événements culturels sont organisés dans votre ville, pourquoi ne constatez-vous pas un pic de fréquentation ? Pourquoi les participants à ces événements ne séjournent-ils pas dans votre établissement ?

Vous devez répondre à ces questions pour que votre taux de fréquentation atteigne le niveau que vous espérez. Parlez aux organisateurs de ces événements et voyez ce que vous pouvez faire pour profiter des retombées.

Faites la promotion des événements auprès de vos anciens clients qui ignorent peut-être leur existence. L’objectif est de faire venir des clients dans votre hôtel lorsqu’ils viennent assister aux événements, et éventuellement d’organiser aussi des événements dans votre hôtel.

Hotel booking during cultural event

4 – Nouez des partenariats avec les entreprises locales

Les entreprises ont souvent besoin de faire appel à des hôtels lorsqu’elles envoient leurs employés en déplacement. Les entreprises situées près de votre établissement peuvent accueillir des visiteurs d’autres régions et celles qui possèdent des succursales sur plusieurs sites peuvent organiser des rassemblements de leurs équipes.

Il est simple de contacter ces entreprises et vous pouvez leur proposer des espaces de réunion, des chambres à prix négocié et d’autres avantages et équipements qui pourraient leur plaire. Si vous amenez ces entreprises à réserver vos chambres, vous pourrez booster votre taux d’occupation.

5 – Aidez à célébrer l’amour

La célébration de mariages dans votre hôtel peut être une excellente stratégie pour augmenter votre taux d’occupation. Même si les mariés n’habitent pas loin, ils inviteront probablement des amis et proches venant de loin.

Ces invités devront trouver un hébergement, et quel meilleur endroit que l’hôtel où se tient le mariage ? Nul besoin d’une chapelle pour cela. Vous pouvez utiliser une salle de réunion qui pourra être décorée ou d’autres espaces beaux et romantiques.

En offrant des remises sur les mariages de milieu de semaine, vous pourrez augmenter votre taux d’occupation. Les mariés feront des économies par rapport à un mariage organisé le week-end et vous améliorerez votre taux d’occupation à un moment de la semaine où ce taux est généralement au plus bas.

6 – Travaillez aux côtés des agents immobiliers

Les personnes venant d’ailleurs et à la recherche de propriétés à louer ou acheter ont besoin d’un hébergement. Pourquoi pas votre hôtel ? C’est un excellent choix, mais vous devez le faire savoir.

Si vous entretenez de bonnes relations avec les agents immobiliers locaux, ils pourront recommander votre hôtel à leurs clients. Cela pourra accroître votre taux de fréquentation et parfois même créer une clientèle régulière.

Par exemple, s’ils reviennent voir la propriété pour une contre-visite ou s’ils déménagent dans votre ville et viennent conclure la vente, ils auront à nouveau besoin d’un hébergement. Se sentir bien accueilli par la communauté locale et ses commerçants est aussi une excellente façon d’aider les gens à bien se sentir dans leur nouvelle ville.

CONCLUSION

Lorsque vous vous préoccupez du taux d’occupation de votre hôtel, la tâche peut sembler décourageante si vos objectifs sont loin d’être atteints. Mais en suivant ces conseils pour l’augmenter, il sera bien plus simple pour votre hôtel d’être plus performant et pour vous de vous sentir à l’aise par rapport aux options et choix à votre disposition.

Un taux d’occupation plus élevé est synonyme de fréquentation en hausse pour votre hôtel, et le bouche-à-oreille fera ensuite son travail. Vous pourrez également aider plus de gens, exprimer votre gratitude envers votre communauté locale et lui montrer que vous souhaitez y contribuer positivement de multiples façons.