Qui sommes-nous ?

Nous aimons la technologie, mais nous savons que les hôteliers ne partagent pas toujours cette même passion. Notre mission est donc de rendre plus simples et plus conviviales les technologies qui les freinent.

À l’image de beaucoup de sociétés technologiques, nous avons connu des débuts modestes, mais notre histoire est tout sauf un cliché. On aime les t-shirts et les sweats à capuche, mais on est tout aussi à l’aise en costume et tailleur. En plus des langages informatiques comme JavaScript et GraphQL, nous parlons les langues les plus répandues dans le monde pour refléter la diversité des clients des hôtels que nous aidons et représentons.

Même si nos équipes sont aujourd’hui éclectiques, nous sommes nombreux à avoir été un jour dans la peau des hôteliers avec lesquels nous travaillons. Le challenge est de taille dans le monde exigeant d’aujourd’hui, mais nous sommes convaincus que nous pouvons les aider à exploiter leur véritable potentiel et à créer les expériences mémorables que tous les voyageurs curieux recherchent.

Découvrez plus d’informations sur nos clients

Nous avons des bureaux partout dans le monde

Londres

Dallas

Bangkok

Sydney

Galway

Le Cap

L’innovation est notre raison d’être

L’année où Google a racheté YouTube et où le nom Booking.com est né, nous avons révolutionné le marché mondial de l’hôtellerie en lançant le concept de gestion des canaux moyennant un forfait mensuel fixe. C’était en 2006 et, avant nous, les hôtels devaient verser un pourcentage de leur revenu ou des frais de transaction à chaque réservation. Nous avons rendu la distribution abordable pour tous les hôtels.

C’est cette contribution qui nous a valu une place dans la publication Tech Pioneers Report de H2 Ventures et Investec. Dès lors, nous n’avons plus jamais regardé en arrière.

Découvrez pourquoi les hôteliers nous font confiance

Voici notre histoire

2006

Deux amis, tous deux prénommés Mike, constatent que les hôtels ne peuvent pas échanger de données de réservation avec les sites Web sur lesquels leurs chambres sont publiées. Ils quittent donc leur emploi pour trouver une solution et c’est ainsi, depuis un appartement loué à Sydney, que naît SiteMinder – le premier nom de notre solution phare, The Channel Manager.

Les deux Mike font du porte-à-porte, offrant gratuitement leur solution aux hôtels pour montrer qu’ils croient en son potentiel.

2007

Six mois après le lancement, plus de 70 hôtels utilisent notre gestionnaire de canaux avec enthousiasme. Un petit forfait mensuel est instauré pour soutenir son développement et nous étendons notre offre à l’étranger, d’abord en Nouvelle-Zélande.

Cette année-là, nous recevons 250 000 dollars australiens d’un investisseur providentiel et nous embauchons notre premier employé !

2008

Avec la croissance des métamoteurs et la montée des OTA, les hôtels commencent à chercher des solutions capables d’enregistrer des réservations directement sur leur site Web. C’est là qu’entre en scène le moteur de réservation en ligne de SiteMinder : TheBookingButton.

En août, une première chaîne d’hôtels nous rejoint, Rydges. Ce succès marque le début d’une longue série de chaînes hôtelières qui adopteront nos solutions au fil des ans, reconnaissant là leur capacité inégalée d’évolutivité, à la hausse comme à la baisse.

2009

Nous signons un partenariat avec l’un des plus grands systèmes de gestion hôtelière au monde : Opera d’Oracle (alors Micros-Fidelio).

2010

Notre réussite dans la région du Pacifique nous encourage à nous développer dans d’autres parties du monde. Nous ouvrons un bureau à Londres en mai et, en décembre, nous sommes classés 68e sur la liste Deloitte Technology Fast 500 pour l’Asie-Pacifique.

2011

Nous célébrons le cap des 4 000 clients hôteliers dans le monde, dont 16 % à l’extérieur du Pacifique. Le revenu hôtelier annuel qui transite par notre technologie dépasse pour la première fois le milliard de dollars américains.

Nous ouvrons notre troisième bureau en mars, au Cap, et enrichissons notre gamme de solutions hôtelières avec le lancement de GDS by SiteMinder.

2012

En seulement cinq ans, SiteMinder est devenu un acteur majeur non seulement dans le Pacifique, mais aussi en Asie du Sud-Est, en Afrique du Sud et au Royaume-Uni. Le revenu hôtelier annuel qui transite par notre technologie double pour atteindre 2 milliards de dollars américains.

Pour appuyer notre expansion mondiale, nous levons 5 millions de dollars australiens auprès de Bailador Investment Management et ouvrons un nouveau bureau à Bangkok en octobre.

Dans le cadre de notre programme RDX (Room Distribution Exchange), notre gestionnaire de canaux de distribution est également ouvert pour une utilisation en marque blanche par d’autres fournisseurs technologiques.

2013

Nous souhaitons la bienvenue à notre 10 000e client hôtelier. Non seulement 10 000 hôtels nous soutiennent désormais, mais notre croissance en dehors du Pacifique est plus forte que jamais. Cette année, 36 % de nos clients se trouvent dans la région EMEA et 13 % en Asie.

Nous sommes également certifiés comme partenaire Premium du programme TripConnect de TripAdvisor et nous sommes classés 63e du palmarès BRW Fast 100 pour la deuxième année consécutive.

2014

Une année mémorable. En janvier, nous devenons le premier investissement australien pour TCV, un fonds de capital-développement basé dans la Silicon Valley. Le financement de 33 millions de dollars américains permet d’accélérer le développement de notre technologie et notre essor mondial avec l’ouverture de notre cinquième bureau, à Dallas, en juin, pour appuyer notre entrée sur le marché américain.

Témoins de l’essor du marché chinois des voyageurs, nous nous associons en octobre à Ctrip, l’OTA leader sur le marché chinois, et devenons le premier fournisseur de gestionnaires de canaux à établir une connexion bidirectionnelle en temps réel à leur plateforme hôtelière.

Nous figurons dans la liste de CIO Review des 20 fournisseurs de solutions de voyage et d’hôtellerie les plus prometteurs.

2015

Le revenu hôtelier annuel qui transite par notre technologie dépasse les 10 milliards de dollars américains pour la première fois.

Conscients de l’importance cruciale des réservations directes, nous faisons l’acquisition en juin de Globekey, le plus grand fournisseur de moteurs de réservation en ligne, afin de renforcer notre présence déjà très forte en Asie. Cette initiative est soutenue par le lancement de notre propre outil de création de sites Web hôteliers, Canvas, lors du World Travel Market de Londres en novembre.

Nous terminons l’année en accueillant notre 20 000e client hôtelier, le Rantasipi Tropiclandia de Restel.

2016

H2 Ventures et Investec nous placent au 17e rang dans leur tout premier rapport sur les 50 pionniers technologiques d’Australie et de Nouvelle-Zélande. Cette distinction prestigieuse coïncide avec notre sixième inscription consécutive au classement Deloitte Technology Fast Australia 50.

Nous présentons à nos clients, alors plus de 23 000 à travers le monde, notre solution de veille hôtelière et notre nouveau bureau de Galway, en Irlande.

2017

Bienvenue à RQ Grupo Hotelero, notre 26 000e client hôtelier ! Notre signature avec le groupe chilien marque le début de notre forte percée sur le marché latino-américain.

Quelques mois plus tard, The Silicon Review dévoile notre présence sur la liste 2017 des 50 meilleures entreprises à suivre.

2018

De la signature de notre partenariat sans précédent avec Airbnb à la signature de notre 30 000e client, l’italien River Palace Hotel, 2018 s’annonce encore comme une année exceptionnelle. Et le meilleur reste à venir…


Nous sommes toujours en mouvement

Send this to a friend